Chercher blog.fr

  • bonsoir aux ''sans groupes"

    Heureuse de me joindre à vous ....
    un peu perdu, j'espere me faire des "amis' afin d'echanger sur 'tout et rien'

    Premier contact ..et, au plaisir !
    bonne soiréePic-20111009-012

  • Plus belle la vie

    Assister à une naissance est toujours émouvant.
    Je vais donc partager avec vous un moment riche en émotions...
    la naissance d'un camionneur...

    Il lui reste tout à apprendre... surtout à ne pas jouer avec les allumettes pour cramer les portiques écotaxe !

  • Et ça continue, apparences quand tu nous tiens !

    559478-capture-d-ecran-2013-10-21-a-123856

    Voilà, il fallait que ça arrive ! Après le Wonderbra voilà le Pectobra... Je déconne pas ! C'est une réponse toute masculine au super soutif gonfleur de nénés. Franchement on est loin des salles de muscu et de la carrure de l'homme taillé comme notre ami l'incroyable Hulk avec ce tee-shirt FUNKYBOD made in London qui m'a fait plus rire qu'il ne m'a impressionné. Il est rembourré avec de la mousse aux pectoraux, biceps et épaules qui je l'accorde pourrait peut-être faire parfaitement illusion sous une chemise. Parce qu'à mon avis avec le tee-shirt simple, ça fait un peu heu... Je sais pas moi, j'ai pris les coussins péteurs de mon pote Gaston Belle-en-Cuisse et je les ai posé sur mes pectos gringalets à la mode de protèges tétons super rembourrés ou alors j'ai piqué les épaulettes de mémés pour me faire des biceps d'ennnnnnnnfeeeeeer. :)):)):)):))
    Enfin bref, il faut de tout pour faire un monde, après ça, on dira encore que nous ne sommes pas influencer par le dictat des apparences ! Arf ! XX(

  • je vous l'ai dit : Auguste Derrière, je l'adore !

    CausetteGourde

    Auguste Derrière, l'intro d'Albert Muddah

    La première fois que j’eus vent de l’existence d’Auguste Derrière, je crus à un canular.
    Ces aphorismes géniaux, ces étourdissantes maximes, ces publicités révolutionnaires, cette science du langage… Ce ne pouvait être le fruit de la pensée d’un seul homme. Et pourtant...

    Auguste Derrière naquit à Bordeaux, de l’union de Juste et Prudence. Le 29 février 1892, quand Prudence sentit l’arrivée imminente de sa progéniture, Juste prit les devants et retira, avec prudence, le petit Derrière de dedans. Ils le prénommèrent Auguste, ce qui le prédestinait à devenir un très grand Derrière.

    Le 29 février 1896, jour de son cinquième anniversaire, il révélait déjà une solide culture classique et un esprit vivace. À sa mère qui lui demandait qui était sous la douche, il répondit : «S’il se nettoie, c’est donc mon frère», une réplique d’autant plus spirituelle qu’il était fils unique.

    À l’école, il étourdissait ses professeurs et ses condisciples de ses incessantes inventions langagières que, du reste, ils ne comprenaient pas toujours. A son professeur de philosophie qui s’étonna un jour de la présence, sur son pupitre, de papier toilette, il répliqua : « Je pense, donc je m’essuie».

    À vingt ans, comme beaucoup de jeunes gens de bonne famille qu’une vie provinciale étriquée étouffe, il gagna Paris pour exercer ses talents humoristiques. Quelques mois lui suffirent à se faire une solide réputation de magicien des mots, lui ouvrant tout grand les portes du monde de la réclame. Il rencontra l’élite culturelle de l’époque qui sut vite apprécier ses talents hors du commun et le sollicita secrètement pour des conseils en joutes verbales et autres éloquentes réparties.
    Bon nombre de célébrités dont nous tairons ici les noms pour des raisons que tous comprendront, brillaient en société grâce aux aphorismes et aux bons mots d’Auguste Derrière. Des publicitaires de renom firent de grandes carrières en suivant à la lettre ses conceptions avant-gardistes et ses slogans révolutionnaires.

    Homme très modeste, Auguste se plut pendant toutes ces années à rester dans l’ombre et se complut à voir ses idées vivre et devenir célèbres... une discrétion en parfaite harmonie avec sa grande agoraphobie. Aux reproches de ses proches, il répondait sereinement : « Les moustiques n’aiment pas les applaudissements »... ce qui laissait pantois les moins imaginatifs.

    C’est fortuitement qu’une équipe de chercheurs farfelus découvrit récemment l’existence de ce génie méconnu. Ils menèrent des années durant un travail de Sisyphe afin d’exhumer l’oeuvre d’Auguste Derrière, la compiler et la livrer à la foule ébaubie.
    Sans doute certaines pépites sont-elles passées au travers du tamis de leur sagacité, sans doute les meilleurs morceaux de ses écrits resteront-ils à jamais enfouis sous le limon du temps qui passe, mais ces glorieux archéologues des mots peuvent légitimement être fiers d’avoir oeuvré pour sortir de l’oubli un des plus grands esprits que la France ait jamais engendré, rendant ainsi à ces arts ce qui est à Auguste Derrière.

    Badauds du verbe et autres amateurs de jeux de mots laids, partageons les bienfaits de cet essai littéraire de haute volée et souhaitons que ce livre entre dans les annales !
    A.M.
    Signé Auguste Derrière le 4.9.09

    tiré du site d'Auguste Derrière que vous trouverez ici. N'hésitez pas à le retourner ce site, c'est un plaisir, surtout pour ceux qui aiment les jeux de mots même les plus nuls. :)):)):))

  • AUGUSTE DERRIERE... moi je l'adore.

    auguste_derriere_septembre

    - ne pas confondre la Patagonie avec une nouille mourante.

    - Si le travail c’est la Santé, pourquoi ne pas le confier aux malades ?

    - Jeanne d’Arc est sans aucun doute la plus célèbre des femmes au foyer.

    - Quand un eunuque se fait guillotiner, c’est une histoire sans queue ni tête

    bon ad croyante auguste derrière

  • attention humour noir


  • A Eliakim

    sorry

    Je suis sincèrement désolée, c'est à rien y comprendre,en fait, je reçois tes commentaires dans ma boite mail mais lorsque je veux te répondre sur le blog, ton commentaire n'est nul part ... OH BLOG.FR !!! Faut arrêter de déconner ! merde !!! Alors si quelqu'un a eu le même soucis, qu'il me dise comment il a fait pour faire apparaitre les commentaires au final, j'ai pas mis le modérateur pour approuver ou rejeter sur les personnes qui sont inscrites sur blog.fr, juste pour les visiteurs, donc, je sais pas... Pfffff...

    Encore désolée de mon silence donc, ce n'est pas que je ne veux pas, c'est que je ne peux pas te répondre.

    Je t'embrasse.

  • Pour ne plus vous tromper sur les blagues à faire ou ne pas faire....

    le petit code de l'humour... ;D

    code-humour

    Mais heu... ça je peux ? :>

    guignol

    et heu ça je peux ? :>>

    valeureux-patriote

  • le déménagement

    l-demenagement-canape

    cliquez ICI -> nan LA pour voir la vidéo -> oui oui LAAAAAAAAA

  • Orgie à carotte-land ou la vie sexuelle d'un légume.

    la vie sexuelle d'un légume...

    I'm chocking ! :)):)):))

Footer:

Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site.